• A-
    A+
  • Français
  • Українською
  • English
Anton Gerachenko, le conseiller du Ministre des Affaires de l'intérieur d'Ukraine: Les sanctions que nous appliquerons contre la Russie doivent être aussi dures que celles appliquées par l'Europe et les Etats-Unis.
06 août 2014 17:58

Depuis le début de la guerre, notre devoir principal, c'est de préserver l'intégralité de notre pays. Maintenant, quand notre armée renforce ses positions, nous avons le temps et les possibilités d'étudier la question des sanctions. Nous devons agir en accord avec l'Europe et les Etats-Unis.

Si nous demandons à nos partenaires occidentaux d'appliques les sanctions contre la Russie, nous devons faire la même chose», a déclaré Anton Gerachenko, le conseiller du Ministre des Affaires de l'intérieur d'Ukraine lors d'une conférence de presse en Ukraine Crisis Média Center.

Le conseiller du Ministre a annoncé qu'il y avait eu une réunion au Ministère de la Justice pendant laquelle, les trois ministres ukrainiens, le ministre des Affaires Étrangères Pavlo Klimkin, le ministre des Affaires Intérieures Arsen Avakov et le ministre de la Justice Pavlo Petrenko ont décidé des sanctions qui seraient appliquées contre la Russie. «Il s'agit des sanctions économiques. Notamment, nous établirons un contrôle de l'activité des banques russes en Ukraine. Nous savons que certaines banques font des transferts de l'argent de la Russie afin de payer des terroristes à l'Est de l'Ukraine. Nous mènerons une enquête et toute banque coupable de transférer l'argent dans ce but, sera dépourvue de la licence. Si une banque russe veut travailler en Ukraine, elle ne doit non plus ouvrir ses filiales en Crimée. Si une banque ouvrir une filiale en Crimée, elle sera sanctionnée».

Anton Gerachenko a affirmé que l'Ukraine appliquait les sanctions contre les artistes, les scientifiques et les écrivains qui avaient signé  une lettre de soutien à Poutine le 11 mars 2014, qui avaient soutenu l'annexion de la Crimée, la création de la prétendue «Novorossija» et qui continuaient à soutenir la politique agressive du président russe. «Nous ne savons pas encore si nous appliquerons les sanctions contre tous les personnages ayant signe cette lettre ou uniquement contre les plus obstinés. Cela se décidera dans les jours qui viennent. En tout cas, l'Ukraine est sur le point d'appliquer les sanctions contre les politiques et les députés du Parlement russe qui ont voté pour l'annexion de la Crimée et pour la permission de faire rentrer l'armée russe sur le territoire ukrainien».

(Source: Ukraine Crisis Media Center)
Outdated Browser
Для комфортної роботи в Мережі потрібен сучасний браузер. Тут можна знайти останні версії.
Outdated Browser
Цей сайт призначений для комп'ютерів, але
ви можете вільно користуватися ним.
67.15%
людей використовує
цей браузер
Google Chrome
Доступно для
  • Windows
  • Mac OS
  • Linux
9.6%
людей використовує
цей браузер
Mozilla Firefox
Доступно для
  • Windows
  • Mac OS
  • Linux
4.5%
людей використовує
цей браузер
Microsoft Edge
Доступно для
  • Windows
  • Mac OS
3.15%
людей використовує
цей браузер
Доступно для
  • Windows
  • Mac OS
  • Linux