• A-
    A+
  • Français
  • Українською
  • English
«Nous ne pouvons plus continuer une coopération avec la Russie tant qu'elle viole le droit international. Nous avons également pris une décision de renforcer le système de la défense des pays membres de l'OTAN et d'augmenter notre soutien à l'Ukraine», a
11 août 2014 16:12

En commentant la situation autour de la vente des navires de guerre Mistral que la France pourrait livrer à la Russie, Anders Fogh Rasmussen a souligné que l'OTAN s'oppose à cette vente : «Notre organisation n'investit pas dans l'armement. Nous ne pouvons donc pas racheter le Mistral, mais j'espère que les autorités françaises prendront une bonne décision en tenant compte de la situation actuelle».

Le Secrétaire général de l'OTAN a exprimé son inquiétude quant à l'implication de la Russie dans le conflit au Donbass. «La liberté et la souveraineté d'Ukraine sont mises en danger. La Russie continue de soutenir activement les terroristes au Donbass. Le crash du Boeing 777 nous illustre le danger de ce soutien. J'exhorte la Russie à cesser de soutenir les terroristes, à s'engager dans un chemin de la paix et à commencer un dialogue avec l'Ukraine. Si la Russie ne le fait pas, son isolement international continuera à se renforcer et les sanctions économiques seront de plus en plus dures. Apres la fin de la guerre froide, nous avons fait beaucoup d'efforts pour développer nos relations avec la Russie mais apparemment, elle ne nous considère pas comme les partenaires».

Anders Fogh Rasmussen a souligné que l'OTAN souhaite continuer une coopération étroite avec l'Ukraine, notamment dans le domaine de la formation militaire. «J'espère que durant le sommet qui aura lieu au Pays de Galles au mois de septembre, nous allons concrétiser notre coopération avec l'Ukraine. Nous prévoyons des formations militaires conjointes, l'aide aux reformes dans l'armée ukrainienne».

Le Secrétaire général de l'OTAN a condamné les actes de la Russie qui mènent à la déstabilisation de la situation en Ukraine et à l'annexion de la Crimée. «C'est une position commune de tous les pays de l'OTAN. Nous ne pouvons plus continuer une coopération avec la Russie tant qu'elle viole le droit international».

(Source: Ukraine Crisis Media Center)
Outdated Browser
Для комфортної роботи в Мережі потрібен сучасний браузер. Тут можна знайти останні версії.
Outdated Browser
Цей сайт призначений для комп'ютерів, але
ви можете вільно користуватися ним.
67.15%
людей використовує
цей браузер
Google Chrome
Доступно для
  • Windows
  • Mac OS
  • Linux
9.6%
людей використовує
цей браузер
Mozilla Firefox
Доступно для
  • Windows
  • Mac OS
  • Linux
4.5%
людей використовує
цей браузер
Microsoft Edge
Доступно для
  • Windows
  • Mac OS
3.15%
людей використовує
цей браузер
Доступно для
  • Windows
  • Mac OS
  • Linux