• A-
    A+
  • Français
  • Українською
  • English
Le Premier ministre de l'Ukraine, Arseniy Iatseniouk : Arrêter l'agression russe et rétablir la paix est dans l'intérêt de toute la communauté internationale.
22 juillet 2014 15:50

«La Russie a violé le droit international a plusieurs reprises, la Russie a annexé la Crimée, la Russie continue à soutenir les terroristes a l'Est de l'Ukraine, leur fournir des armes, renvoyer des mercenaires sur le territoire ukrainien. Nous avons aujourd'hui toutes les preuves que l'avion de ligne malaisien a été abattu par le système missile terre-air BUK. C'est un engin de haute précision qui ne peut pas être manipulé par les séparatistes pro-russes bourrés. Pour cela, il faut des militaires qualifiés et entrainés. Justement, nous avons l'information que ces militaires ont été entrainés sur le territoire russe » a déclaré le Premier ministre de l'Ukraine, Arseniy Iatseniouk lors d'une conférence de presse en Ukraine Crisis Média Center.

 

« Nous voulons une enquête transparente, ouverte, internationale. L 'Ukraine est prête à laisser les Pays-Bas diriger et présider cette enquête. Notamment, l'autopsie des corps pourrait être effectuée dans un laboratoire très réputé à Amsterdam. Nos partenaires étrangers arrivent à Kiev aujourd'hui. Il y a quelques heures, l'avion présidentiel avec des experts internationaux a atterri à Kharkiv. Sur le bord, il y a eu 23 Hollandais, 2 Allemands, 2 Américains, 2 Anglais, ainsi que 3 diplomates de l'Ambassade de l'Australie en Ukraine ».

Le Premier ministre a démenti une quelconque implication des militaires ukrainiens dans cette horrible catastrophe. « Les militaires ukrainiens n'ont jamais utilisé des missiles air-terre dans la zone de l'opération anti-terroriste. Le Ministère de la Défense de l'Ukraine est prêt à laisser les experts internationaux examiner tous les systèmes missiles que l'armée ukrainienne possède. Nous avons aussi de nombreuses preuves montrant que quelques systèmes de missile BUK étaient arrivés en Ukraine en provenance de la Russie et que ces systèmes sont repartis en Russie après la catastrophe. Nous savons aussi qu'au début les terroristes ont vanté d'avoir abattu un avion civil ».

« En tout, 272 corps des victimes de la catastrophe ont été retrouves. 251 corps sont placés dans les wagons réfrigérateurs à la gare de Torez, les terroristes armes ne laissent pas les expédiera à Kharkiv. Nous faisons tout notre possible pour pouvoir récupérer ces corps. La Russie ne fait rien pour nous aider, pour assurer l'accès des experts au lieu de la catastrophe. Qu'attendons-nous encore de la Russie ? Qu'elle cesse de fournir des armes aux terroristes, qu'elle ferme les frontières, qu'elle cesse de renvoyer des mercenaires sur le territoire ukrainien et qu'elle laisse la possibilité aux experts ukrainiens et étrangers d'examiner le lie de la catastrophe, qu'elle rende ou fasse les terroristes rendre toutes les preuves qu'il ont déjà récupérées, aide a créer un couloir humanitaire afin de pouvoir emmener les corps ».

Le Premier Ministre ukrainien a exprimé ses condoléances aux proches des victimes.

 

(Source: Ukraine Crisis Media Center)
Outdated Browser
Для комфортної роботи в Мережі потрібен сучасний браузер. Тут можна знайти останні версії.
Outdated Browser
Цей сайт призначений для комп'ютерів, але
ви можете вільно користуватися ним.
67.15%
людей використовує
цей браузер
Google Chrome
Доступно для
  • Windows
  • Mac OS
  • Linux
9.6%
людей використовує
цей браузер
Mozilla Firefox
Доступно для
  • Windows
  • Mac OS
  • Linux
4.5%
людей використовує
цей браузер
Microsoft Edge
Доступно для
  • Windows
  • Mac OS
3.15%
людей використовує
цей браузер
Доступно для
  • Windows
  • Mac OS
  • Linux